Brève histoire de Relais d'amitié et de prière

En 1976 une famille frappe à la porte de l’O.C.H. et appelle à l’aide Marie-Hélène Mathieu pour prendre en compte la souffrance des proches de malades psychiques.
En 1978, lors d’un congrès UNAFAM à Biarritz, germe l’idée d’un pèlerinage.

Cette idée se poursuit à Lourdes où Amitié Espérance est fondé pour les personnes malades.
Ceci conduit à une réflexion tout au long de 1979, à laquelle participent Marie-Hélène Mathieu de l’O.C.H., Jean Desalme du Secours Catholique, Philippe Deschamps aumônier à l’hôpital psychiatrique Sainte-Anne à Paris, Monseigneur Gaudillère directeur de la Pastorale de la Famille et Line Cuny d’une famille touchée par la maladie psychique.

Une des idées était de consacrer un numéro spécial d’Ombres & Lumière, la revue de l’O.C.H., à la maladie psychique et ses conséquences pour les malades et leurs familles.

En Novembre 1979, cette réflexion conduit à préciser le but poursuivi: “Favoriser et soutenir la vie de foi des familles de malades psychiques par la rencontre, le partage, la prière et la participation à la vie d’ÉGLISE.”

Le numéro spécial d’Ombres & Lumière “Nos frères malades mentaux” sort en Février 1980, accompagné d’un questionnaire sur l’attente des familles.

C’est le 1er. Octobre 1981 que Line Cuny et les membres fondateurs de Relais d’Amitié et de Prière réunissent sur ce thème des familles touchées par la maladie psychique d’un proche.

En 1982 commencent les premières réunions de familles à Paris, avec un fort soutien du Secours Catholique.

A partir de 1987 des groupes Relais commencent à se créer en province: Libourne, Caen, Nancy, Amiens, Le Mans, Bordeaux, Lille, Épinal, Alençon, Aix-en-Provence ...

Il est alors appa140601 02 011-Panneau 3ru la nécessité de donner une structure à cet ensemble. C’est Monseigneur Rouet, alors Président de la Commission sociale de l’Épiscopat qui, au cours d’une assemblée plénière indique les choix possibles et encourage Relais d’Amitié et de Prière à se constituer en association. La constitution de l’association régie par la loi de 1901, se fait en Assemblée générale constitutive le 17 Décembre 1992. 

 

L’Assem140601 06 monseigneur thomasblée Générale Extraordinaire du 17 Novembre 2001 de Relais d’amitié et de prière crée dans ses Statuts la fonction de Conseiller spirituel national, tenue depuis lors par Monseigneur. Jean-Charles Thomas, évêque émérite de Versailles. A cette occasion le terme de “maladie mentale” est remplacé par “maladie psychique”.

En 2002, Amitié Espérance et Relais d’Amitié et de Prière, les deux mouvements issus d’une même intuition providentielle survenue à Lourdes, se rapprochent dans une démarche de soutien mutuel. 

Lors de l’Assemblée Générale du 2 Décembre 1995, Jean-Louis Bavoux avait succédé à Line Cuny comme Président de Relais. Il a quitté cette charge le 1er. Septembre 2006.

Pierre Sarreméjean a alors été président jusqu’en janvier 2010, Jean Claude Leclercq lui succédant à cette date. Olivier Balsan le remplace en 2013 puis Hubert Peigné en 2015.

140601 03 lourdes 2007 emmauis

 

 

Relais s’est retrouvé à Lourdes en mai 2007 pour fêter ses 25 ans et rendre grâces pour tout ce qui a été accompli.

 

 

  Le 26 Mai 2011 à 14h30, sur demande du Conseil d'Administration de Relais d'amitié et de prière et convocation de son Président, l'Assemblée Générale Extraordinaire de l'association s'est réunie pour statuer sur la modification de son nom. A une très forte majorité, cette assemblée s'est prononcée pour le nouveau nom proposé :

« RELAIS LUMIERE ESPERANCE »

Rencontre chrétienne de parents et amis de personnes souffrant de maladie psychique

Cette nouvelle dénomination n’ôte rien au fondement même de Relais : des Rencontres dans l’Amitié et la Prière.

 Les familles qui participent aux rencontres Relais y cherchent une lumière dans l'épreuve permanente de la maladie psychique de leur proche.

140601 04 Logorelais new -filet jaune 2C'est la lumière du logo de Relais, une lumière dans la nuit de leurs vies bouleversées, fondée sur la Foi chrétienne. Elle soutient l'Espérance, don d'en haut, nécessaire alors qu'elles se sentent souvent aux limites de leurs forces humaines dans l'accompagnement quotidien de leur proche.

Un deuxième pèlerinage à Lourdes a eu lieu en 2012.

 

140601 05 mgr michel guyard

 

En 2013, au cours de la rencontre nationale organisée à Bordeaux, Monseigneur Michel Guyard, évêque émérite du Havre succède à Monseigneur Jean-Charles Thomas en tant que Conseiller spirituel national.

 

 

En 2014, environ 40 groupes sont implantés sur la France et des délégués régionaux sont investis pour les régions Ouest, Nord et Parisienne en vue de coordonner les activités Relais et la création de nouveaux groupes.

En 2015 au cours de la rencontre nationale organisée à Nancy Hubert Peigné a succédé en tant que président de Relais Lumière Espérance à Olivier Balsan.

Des relations plus approfondies sont activées avec la conférence des évêques de France et les journaux catholiques grâce à la mise en place d’une missio150418 Hubert Peignen communication.

En 2017 Relais s’est retrouvé à Lourdes : Jean-Michel Audureau a reçu du Seigneur la grâce d’une guérison, au cours de la soirée d’adoration eucharistique. Atteint depuis de nombreuses années d’une discopathie dégénérative.

Où sommes-nous ?

carte google

Recherche

Les personnes malades psychiques peuvent prendre contact avec
Amitié Espérance
qui a vocation à les accueillir

« Dieu a organisé le corps de telle façon qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres. Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance, si un membre est à l'honneur, tous partagent sa joie. »

de la Première Lettre de Saint Paul aux Corinthiens