Le conseiller spirituel

Dans le livret des conseillers spirituels, Monseigneur Thomas a recueilli les témoignages des conseillers spirituels des groupes Relais.

En voici un, parmi beaucoup d’autres, en réponse à la question : Face à la souffrance psychique, que peut dire ou ne pas dire un croyant ?

Mes 20 années passées en hôpital psychiatrique m’ont profondément marqué :

  • Avant je savais parler de la souffrance. Aujourd’hui, je me situe davantage comme éveilleur ou passeur, témoin silencieux et souvent émerveillé de ce que vivent les familles. Lorsque je prends la parole, ce n’est pas tant pour dire ce que je sais, que pour exprimer dans la foi et l’espérance ce que chacun vit.
  • Le croyant peut et doit utilement dire sa Foi, le mystère de la croix du Seigneur, dans la lumière de la résurrection, les béatitudes.
  • Le croyant doit surtout s’abstenir de dire trop vite les choses, de justifier la souffrance.

 

Recherche

Où sommes-nous ?

carte google

Les personnes malades psychiques peuvent prendre contact avec
Amitié Espérance
qui a vocation à les accueillir

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger :