Participer à un groupe Relais : témoignage

Petite fille je ne connaissais que les courses de relais qu’il fallait accomplir pendant les cours de gymnastique ...

ou bien dans le bois de Vincennes lors d’une sortie de « Jeannettes ». C’était un sport d’équipe et la victoire reposait sur la rapidité des unes et des autres.

Aujourd’hui nos groupes « Relais » sont là pour les familles bouleversées par la maladie psychique de l’un des leurs et désireuses de se sentir relayées par la prière des uns et des autres. Lorsque l’un ou l’autre s’effondre, le suivant est là pour prendre cette souffrance-là dans sa propre prière et ainsi de suite. Que de fois, arrivés avec des pieds de plomb, nous sommes repartis avec en tête, une phrase, un mot, un regard, un sourire qui nous donnaient la force de vivre l’étape suivante.

Relais c’est un lieu où l’on se sent tout de suite compris.

Depuis un certain nombre d’années, nous portons cette maladie au coeur d’une famille souvent découragée par l’ampleur de la tâche et l’impuissance devant cette même tâche. Nous avons été échaudés en tentant d’expliquer à notre famille, à nos amis une maladie qui déroute tout le monde alors nous venons à Relais pour que nous ressentions la chaleur de l’accueil de ceux et celles qui « savent », non pas d’un savoir qui vous culpabilise mais d’un savoir qui vous donne le courage à travers la méditation de la parole de Dieu de repartir chez soi avec des forces neuves.

Relais c’est aussi entendre que chacun de nos enfants, de nos conjoints, de nos frères et soeurs englués dans cette maladie invalidante est une personne à part entière dont la place dans le coeur de Dieu est tout à fait particulière. « Tu as du prix à mes yeux et je t’aime » dit le Seigneur : c’est une phrase du prophète Isaïe qu’il semble avoir écrite dans la nuit des temps pour chacun d’entre nous, parents ou enfants.

Recherche

Où sommes-nous ?

carte google

Les personnes malades psychiques peuvent prendre contact avec
Amitié Espérance
qui a vocation à les accueillir