Conférences

171021 conf MoulinsPour parler de ce sujet, nous avons invité le Dr Dominique Soyris (médecin psychiatre à Montpellier) Agnès Auschitzka (psychologue, journaliste, licenciée en théologie) et Sœur Marie-Régis Arnaud (responsable de la PPH et conseiller spirituel du groupe Relais Lumière Espérance de Moulins)

Le groupe de Moulins a organisé cette conférence pour montrer que l’on peut ouvrir son cœur, changer son regard et trouver un chemin d’espérance grâce à un soutien amical et spirituel dans les groupes de Relais Lumière Espérance

Première partie Dominique Soyris

Seconde partie  Agnès Auschitzka

Troisième partie Sœur Marie-Régis Arnaud

Rencontre des responsables de groupes RLE

Cliquer ici pour l’écouter

Au commencement, la souffrance

171021 Conf P OnfrayC’est, en effet, la souffrance qui vous conduit à vous réunir.

L’irruption d’une conscience blessée. 

La conscience de parents et de proches altérée par la douleur psychique d’un enfant/proche…

Voir souffrir et être impuissant est insoutenable… 

La douleur psychique demeure une énigme et la médecine avance en tâtonnant. 

Cette douleur est au long cours et ne nécessite pas l’hospitalisation…   

Mais l’autonomie, tant proclamée, des personnes malades est un enfermement 

Tout enfermement nous dit quelque chose des enfers où le ressuscité est descendu… Comment être proche, interlocuteur attentif et ne pas culpabiliser ?                                                      

Que dire, que ne pas dire, que faire, que ne pas faire ?   

La souffrance est intimement liée à la proximité impuissante…

Elle est d’ailleurs de plus en plus la souffrance des aidants-proches qui devant la maladie, le handicap et le vieillissement dépendant et désorienté… s’enferment dans le silence. Sentiment de faire son devoir en demeurant humblement présent.  

Impression première du caractère impartageable de ce qui est vécu si intimement    

Mais aussi sentiment d’échec qui rejoint ce que le Christ a pu ressentir à Gethsémani :

Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani et leur dit : Asseyez-vous ici, pendant que je vais là-bas pour prier. Il emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse. Il leur dit alors : Mon âme est triste à en mourir. Restez ici et veillez avec moi.  Allant un peu plus loin, il tomba face contre terre en priant, et il disait : Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux. Puis il revient vers ses disciples et les trouve endormis ; il dit à Pierre : Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller seulement une heure avec moi ? Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation ; l’esprit est ardent, mais la chair est faible. De nouveau, il s’éloigna et pria, pour la deuxième fois ; il disait : Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! Revenu près des disciples, de nouveau il les trouva endormis, car leurs yeux étaient lourds de sommeil. Les laissant, de nouveau il s’éloigna et pria pour la troisième fois, en répétant les mêmes paroles. Mt 26, 36-44 

Lire la suite : conférence du père Jean Marie Onfray

12 mai 2017 à Lourdes

170821 H Britto

 

Lors du pèlerinage à lourdes en mai 2017, le père Horatio Britto, ancien recteur des sanctuaire de Lourdes, a fait un exposé sur l’apport de la grotte de Lourdes et des sanctuaires sur notre vie Spirituelle et comment, malgré nos souffrances, ils gonflent notre espérance au vent de la miséricorde de Dieu.

Vous pouvez accéder à l’écoute de cet exposé

Rencontre régionale Relais Lumière Espérance Paris Ile de France le 25 février 2017

Dans le cadre d’une rencontre organisée par le groupe Relais Lumière Espérance Paris Ile de France Jean-Guilhem Xerri , ancien président de l’association Aux Captifs la Libération, à partir de son expérience personnelle nous a fait un témoignage sur la gratuité que vous pourrez écouter ci-dessous.

https://soundcloud.com/relaislumiereesperance/vn780190-expose-de-jean-1

14 octobre 2016

161214 F Bal

 

 

François Bal, ancien directeur de l’OCH, membre de Foi et Lumière, proche de malades psychiques et auteur de « L’Evangile de ceux qui ne s’en sortent pas », est intervenu le 14 octobre 2016 lors de la rencontre annuelle des responsables de groupe de Relais. Il a bien voulu nous transmettre ce texte qui rend compte des principaux éléments de son exposé.

Il est suivi d’une réaction d’une participante à cet exposé

Ecouter cet exposé

Ecouter la réaction de Monseigneur Guyard

 

Accès au texte de l’exposé

 

Rencontre diocésaine des 4 groupes Relais Lumière Espérance des Yvelines le 11 juin 2016

 

Dans le cadre d’une rencontre organisée par les 4 groupes Relais Lumière Espérance des Yvelines au centre Ozanam à Versailles, le père Bruno Valentin nous a fait contempler la miséricorde de Dieu à partir du chapitre 15 de l’évangile de Saint Luc avant de nous faire passer la porte sainte de la cathédrale de Versailles et nous accompagner avec le père Michel Rinneteau dans le parcours miséricorde à l’intérieur de la cathédrale.

Ecouter cet Exposé

Rencontre nationale Relais 30 avril 2016

150513 Photos table ronde 2016

Au cours de la rencontre nationale 2016 de Relais Lumière Espérance, une table ronde animée par

Agnès Auschitzka

à laquelle ont participé

Le Père Bruno Cazin et Véronique Dufief

Ecouter les interventions

Puis les réponses aux questions

Conférence d’Emmanuel Belluteau

Rencontre Relais Lumière Espérance Paris-Ile de France 27 février 2016 aux Lazaristes

 

Au cours de la rencontre organisée par le groupe Paris Ile de France Monsieur Belluteau, président de l’Office Chrétiens des personnes handicapées, à partir du vécu avec sa fille Armelle polyhandicapée a développé le thème «  quelle place pour Dieu dans nos souffrances ? »

Ecouter cette conférence

samedi 6 juin 2015 Maison des Lazaristes

150612 JY Mercierau cours de l’après-midi de la rencontre Relais Lumière Espérance du 6 juin 2015 à la maison mère des Lazaristes, le Père Jean-Yves Mercier nous a parlé de la communauté Notre Dame de l’espérance dont la maison mère est située à Croixrault dans le diocèse d’Amiens qui accueille dans leurs monastère certaines personnes avec un Handicap psychique. Il nous a donné un aperçu de leur vie en communauté, en particulier de leur vie spirituelle et des difficultés rencontrées.

Ecouter son exposé :

Site internet : http://www.notredamedesperance.com/fr/page04-01.html

Domaine de l’Asnée, 11 avril 2015

150428 IMG 0686 2

Le thème en était : « Dans la nuit de la maladie psychique, garder une lampe allumée »

Martin Steffens est professeur de philosophie en Khâgne à Metz, père de 3 enfants, il est l’auteur du «  Petit traité de la joie » : consentir à la vie, « La vie en bleu» : pourquoi la vie est belle même dans l’épreuve ?

Quelle est cette lampe ?   Que garde-t-elle ? Que donne-t-elle à voir ? Et est-ce bien nous qui la gardons allumée ?

Ecouter cette conférence :  

  

 

Lire la suite : Conférence de Martin Steffens

150311 2 Photo Monique Durand-Wood 3Une journée regroupant les groupes Relais Lumière Espérance des hauts de seine a eu lieu le samedi 24 mai 2014 chez les Sœurs du Cénacle à Versailles

Madame Monique Durand Wood y a fait un exposé sur le thème de la journée :« Vivre avec une personne malade psychique ».

 Vivre avec une personne malade psychique, comme avec toute personne, c'est d'abord la prendre comme elle est, l'accepter comme elle est. Ensuite, au bout de l'acceptation, c'est véritablement l'accueillir ; accueillir sa vie même, et nous nourrir - l'un et l'autre – des échanges possibles.

                                                                        Accéder à l’exposé

Exposé d'Agnès Auschitzka le 21 septembre 2013.

lors de la réunion du groupe Paris-Ile de France

Elle est journaliste, psychologue et parent d’un malade psychique,

 Comment aimer et accompagner nos proches malgré et au-delà de notre sentiment de culpabilité ?

1. Qu’est ce que le sentiment de culpabilité ?

Trois remarques générales :

  • Il n’est pas besoin de vivre avec une personne en souffrance psychique pour connaître les affres du sentiment de culpabilité.
  • Il n’est pas besoin d’avoir commis dans la réalité une quelconque faute pour éprouver un tel sentiment. Ce dernier s’enracine souvent dans la vie inconsciente plus que dans la conscience.
  • L’histoire, le tempérament et l’environnement de chacun influence son degré de perméabilité à ce sentiment.
Lire la suite : Le sentiment de culpabilité des familles de proches souffrant de troubles psychiques

Par le Frère Samuel ROUVILLOIS de la communauté Saint-Jean   6 avril 2013

130425 conférence samuel rouvillois

 A partir du thème de la rencontre nationale de Bordeaux, «  Nous ne sommes pas seuls », le frère Samuel Rouvillois a axé sa conférence sur la nécessité de se confier, d’accepter l’aide des autres, pour sortir de la solitude angoissante que peut engendrer la maladie d’un proche, pour lui et son entourage.

«  Nous avons besoin du regard des autres », » « la souffrance est absorbée par la solidarité »

 Ecouter en l’enregistrement audio :  

Nous sommes souvent pris comme boucs émissaires par nos malades psychiques : quel sens pouvons-nous y trouver ?

Exposé de Monique Durand-Wood, ancien aumônier en établissement psychiatrique, théologienne, lors d’une rencontre du groupe Relais des Hauts de Seine.

 130315 Photo Monique Durand-Wood (3)

Elle commence par expliquer que l’expression "Bouc émissaire" renvoie à des comportements universels d’abord dans l’aspect collectif.

Cela peut être un groupe de personnes, une idée ou un "objet" abstrait qui est désigné comme trop différent des autres.

... Cette « différence » justifie qu'on lui fasse endosser ce qui serait trop lourd à porter pour le groupe, trop étouffant.

En particulier la responsabilité des malheurs collectifs. Cela peut être également un individu et dans ce cas-là :...d'abord différencier l'autre – tu n'es plus mon père ou

ma mère, tu es le diable, ou tu es une sorcière, – pour lui faire porter le malheur qui m'accable ...

Télécharger le texte complet de l’exposé

« Donner sens au parcours de vie des personnes en situation de handicap psychique » 

Lors de la rencontre organisée le 9 juin 2012 par le groupe Relais Lumière Espérance Paris Ile de France à la Maison des Lazariste rue de Sèvres à Paris, le docteur Cléry-Melin nous a fait un exposé sur les études menées sur les processus de prévention et de rétablissement (recovery) de personnes atteints de troubles psychiques et sur les structures existantes et à venir pour mettre en œuvre les résultats de ces études.

« peu de déjà là, beaucoup de pas encore »

Dans les déjà là :

  • Réseau handicap psychique de l’Isère (RéHPsy)
  • Club House Paris, 80 quai de Jemmapes, financé par des entreprises
  • Séances de psychoéducation ….

 Après son exposé, il a répondu à de nombreuses questions …..

 120609 IMGP2755 psy Clery MelinDocteur Cléry-Melin, président Directeur général du groupe Sinoué, développeur de cliniques psychiatriques privées, de projets avec des relations au plus niveau politique pour faire avancer un certain nombre d’idées. Il intervient dans les associations pour soutenir les familles dans le cadre de l’évolution des lois. Il a contribué aux politiques publiques (plans de santé mentale)

Ecouter son exposé :

  • première partie (36') :  "Prévention, coordination, ...éthique, ... slides 1 à 7
  • deuxième partie (46') : "Rétablissement" (Recovery) slides 8 à 32 : 

Accéder aux diapositives de son exposé

  • (à visioner en mode diaporama en écoutant la conférence ou à télécharger)

Liens utiles :

 

Le père Régis-Marie de la Teyssonière, chapelain du sanctuaire nous a mis sur le chemin de Bernadette lors des apparitions de la Dame

IMGP2704 gressinQuelques bribes de la conférence 

…… « Que dois-je pour être sur d’aller au ciel ? » demande une sœur de Saint Gildar à Nevers à Bernadette qui lui répond : « Bien faire le signe de la croix c’est déjà beaucoup » Dans le signe de la croix nous disons en même temps ce que nous sommes – notre faiblesse, notre souffrance, nos difficultés, notre péché et nous proclamons l’amour de Dieu manifesté dans la croix du Christ Jésus….

Le fruit du signe de la Croix c’est, pour Bernadette, la prière : elle prie le Chapelet. …….

Elle prie avec Marie ; Prier le chapelet c’est prier Jésus et le contempler avec les yeux de Marie ……

A Lourdes : La charité au service de la prière et la prière au service de la charité. ……

Gestes incompréhensible de Bernadette avec un visage grave, douloureux, défiguré : elle va à droite, à genoux, à gauche, sortir de la grotte, entrer à nouveau et finalement s’immobiliser dans le fond, dans la partie gauche de la grotte et le visage penché vers le sol elle va gratter, à un certain moment elle a accès à un peu de boue qu’elle prend, dont elle se saisie et dont elle se barbouille le visage, tout le monde est choqué, scandalisé de voir Bernadette faire cela. Elle continue à gratter le sol, dans son témoignage elle emplie le mot grattigner ; à un certain moment, elle a accès à un peu d’eau boueuse qu’elle va essayer de boire après l’avoir recraché par trois fois. Elle continue à gratter le sol, elle a accès à un peu d’eau qui deviendra petit à petit pure, claire, limpide et avec dette eau elle va laver son visage souillée par la boue et elle va pouvoir boire cette eau. J’appelle cela le deuxième signe de la croix : cette boue dont elle se barbouille le visage, c’est nous-mêmes qui avons perdu par le péché original notre image et ressemblance d’avec Dieu. Cette boue, cette souffrance sur le visage de Bernadette représente le Christ, lui qui a l’heure de sa passion n’avait plus figure humaine … Avec cette eau pure limpide, Bernadette représente l’eau jaillit du coté transpercé du Christ ; Bernadette représente l’eau du baptême, source de tous nos sacrements. Avec ce geste de se laver et de boire, Bernadette nous renvoie à notre condition de baptisé, lavé de la souillure des origines, nous recevons en nous la source de vie ….

Ecouter la conférence :

Ecouter la 1ère partie de la conférence (23'30)

Ecouter la 2ème partie de la conférence (19'30) :


Pourquoi la question de l’avenir de nos proches malades psychiques et de leur entourage est-elle si difficile pour nous ?
Pourquoi celle-ci devient-elle cruciale, parfois obsédante, angoissante, lorsque nous pensons au moment – plus ou moins lointain - où notre vie s’achèvera et où nous les laisserons derrière nous ?
Enfin, en quoi penser l’avenir de nos proches, le prévoir, le préparer, l’organiser, nous invite à nous placer sur un chemin d’espérance. Que mettons-nous sous ce terme espérance ? Où allons-nous la chercher cette espérance ? Comment la nourrissons-nous de telle sorte qu’elle reste vivante et efficace ?

Lire la suite : Les malades psychiques et leur entourage : Leur avenir et notre espérance

La maladie psychique d’un proche : épreuve ou chemin de conversion ?

altMonique Durand-Wood, Ancien aumônier en établissement psychiatrique, théologienne

Ecouter la 1ère partie de la conférence (30 ‘) :

Ecouter la 1ère partie de la conférence (32 ‘) :


Ecouter la dernière partie de la conférence (16'):


Lire la suite : Conférence de la Rencontre Nationale Relais du 19 févier 2011 à Paris

Quand on découvre dans son entourage, et particulièrement dans la famille proche, que quelqu’un souffre de troubles psychiques, on vit une profonde inquiétude. Que se passe-t-il ? Il/elle ne se conduit plus comme avant, son discours est moins cohérent, il/elle semble vivre dans un autre monde, ou bien il/elle est continuellement triste, déprimé(e), fatigué(e), il n’y a plus de ressort. Nos tentatives d’entrer en contact, ou de stimuler l’autre semblent sans effet. Il y a quelque chose qui ne va pas.

Lire la suite : Avec nos proches en souffrance psychique, de la compassion à l’espérance

L’écoute de la conférence faite au cours de la rencontre nationale 2009 le 21 février 2009 en se fera en 3 parties d’environ 17'
Écouter la première partie :

Lire la suite : Avec les personnes en souffrance psychique, de la compassion à l’espérance. (Ecoute Audio)

Toute famille rencontre des difficultés. Quand elles sont graves, ces difficultés suscitent généralement un sentiment d’incompréhension et d’injustice, qui conduit à la fuite parfois, à l’abattement souvent et, presque toujours, à la révolte. Ceci est particulièrement vrai quand survient une maladie grave ou un handicap, et il n’est pas facile d’aller au-delà de ce sentiment de révolte.
Cette question est au cœur de la Bible. Car le passage progressif de la révolte au consentement est LE chemin de la Bible ; un chemin que Jésus nous montre et sur lequel il nous précède : « Que cette coupe s’éloigne de moi s’il est possible, mais non pas ma volonté mais la tienne… » (Lc 22, 42).
Les Ecritures donnent un certain nombre de pistes sur la révolte et sur le consentement.

Lire la suite : Fragilité psychique d’un proche : de la révolte au consentement

Où sommes-nous ?

carte google

Recherche

Chaque Jeudi à l’heure d’un Angélus, nous prions pour tous les membres des groupes Relais Lumière Espérance. Ainsi, dans une prière commune nous nous soutenons tous les uns les autres.

Ecoute, Seigneur, réponds-moi, car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, Ô mon Dieu,
Sauve ton serviteur qui s’appuie sur Toi.

Extrait de la Prière de Relais

Livre de Josué (1, 1.5b ; 6-9)

Après la mort de Moïse, serviteur de
Yahvé, Yahvé parla à Josué, fils de Nûn,
l’auxiliaire de Moïse, et lui dit (…):
« Je serai avec toi comme j’ai été avec
Moïse, je ne t’abandonnerai point ni ne
te délaisserai. (…)
Sois fort et tiens bon, car c’est toi
qui vas mettre ce peuple en possession
du pays que j’ai juré à ses pères de lui
donner.
Seulement, sois fort et tiens très
bon pour veiller à agir selon toute la
Loi
que mon serviteur Moïse t’a
prescrite.
Ne t’en écarte ni à droite ni à gauche,
afin de réussir dans toutes
tes démarches.
*Que le livre de cette Loi soit toujours sur
tes lèvres : médite le jour et nuit afin de
veiller à agir selon tout ce qui y est écrit.
C’est alors que tu seras heureux dans
tes entreprises et réussiras. Ne t'ai-je
pas donné cet ordre : sois fort et tiens
bon ! Sois sans crainte ni frayeur, car
Yahvé ton Dieu est avec toi dans toutes
tes démarches. »

 

« Je suis venu pour que les hommes aient la vie, et qu'ils l'aient en abondance »

Jn 10,10

Vous pourrez trouver

des conférences, témoignages et méditations dans les buletins d'information de Relais “Le Lien” .

 Pour vous recevoir chaque semestre pendant un an "Le Lien",

Relais Lumière Espérance

90, avenue de Suffren

75738 Paris Cedex 15

« Le mieux est de remettre toutes choses entre les mains du bon Dieu et d'attendre les événements dans le calme et l'abandon à sa volonté.

C'est ce que je vais m'efforcer de faire. »

de la Bse Zélie Martin (face à une appréhension)