...de malades psychiques

La maladie psychique recouvre des réalités très différentes et évolue souvent par crises. Elle n’est pas toujours visible de l’extérieur, elle est fluctuante avec des risques de rechute, des soins sont indispensables. La personne souffrant de maladie psychique a des difficultés à prendre en compte la réalité, se comporte de façon imprévisible, fait face à ses angoisses en s’isolant dans un monde intérieur. Néanmoins elle conserve des potentiels mobilisables dans les périodes de stabilité.

Face au comportement de la personne en souffrances psychiques, son entourage ressent souvent un sentiment de honte qui va l’amener à se couper du monde extérieur, à dissimuler les problèmes. Un sentiment de culpabilité peut être ressenti par les proches : Ne pas avoir vu à temps, ne pas avoir réagi au bon moment, se sentir responsable de la maladie…

Les proches, en particulier la famille (les parents, les frères et sœurs, les conjoints…) sont alors menacés de déstructuration, d’isolement, d’usures par l’accompagnement au quotidien.

Interview de Philippe de Lachapelle sur Radio Notre Dame
à propos du schizophrène de Marseille (le 27 janvier 2009)

Ne pas confondre...
les troubles psychiques et le handicap mental
Le malade psychique et la souffrance
Extraits de la charte de Relais d'amitié et de prière.

Où sommes-nous ?

carte google

Recherche

Les personnes malades psychiques peuvent prendre contact avec
Amitié Espérance
qui a vocation à les accueillir