Florilège Relais

Prière de discernement pour l’évolution de Relais Lumière Espérance

Cette prière a été écrite par Monseigneur Jean-Charles Thomas pour le Conseil d’administration de Relais Lumière Espérance du 16 novembre 2012  à partir d’une méditation de 2 Jean 1 4-9

Lire la suite...

Méditation libre suite à la rencontre nationale Relais Lumière 2014

Ayant entendu l’intervention du Frère Stéphane Joubert, et en ayant été très touché, Jean-Michel Audureau a proposé au groupe Relais Lumière Espérance de Rennes dont il est le conseiller spirituel cette méditation.

Elle s’inspire de la conclusion de Frère Stéphane Joubert qui disait à peu près ceci :

« Il nous faut donc sans cesse renouveler notre regard, en étant habités de la grande Espérance… C’est une grâce qui nous sera donnée en partage, parce que nous avons su rester là, ne pas nous dérober ».

 Oui, Seigneur, c’est vrai : Nous avons su rester là, auprès de nos proches malades, en direct ou un peu à distance, mais sans nous dérober… Tout juste en retrait parfois, sur la défensive peut-être, quand les crises étaient trop fortes, quand ils demandaient trop à nos pauvres forces déjà bien éprouvées, quand notre santé elle-même était mise en danger par leur trop plein de douleurs et d’exigences.

Nous sommes restés présents, malgré tout, d’une présence de tous les instants, car le souci de leur bien-être, l’inquiétude de leur souffrance, la peur de l’avenir pour eux et pour nous… (sans nous un jour)… ne nous quittent jamais vraiment, ne peuvent nous laisser totalement en paix.

Et nous avons prié, comme toi à Gethsémani, pour que s’éloigne d’eux et de nous ce calice que nous ne pouvions consentir à boire…

Et nous avons crié, comme toi sur la croix, demandant au Père, pourtant tout-Amour, pourquoi il nous avait abandonné…

Et, malgré notre peu de foi, nos réactions de découragement et nos hurlements de révolte, nous le croyons, un miracle s’est pourtant accompli… Et, avec Jésus livré, donné, du fond du cœur, nous avons murmuré : « En tes mains, Père, je remets son esprit, je remets mon esprit…. »

C’est alors que, laissant toute résistance, ne tenant plus compte de nos limites humaines, mais ne comptant que sur Toi, sur ton immense Amour, nous avons relevé la tête, et nos proches malades avec nous…

Car c’est dépouillés, comme ton Fils, que tu nous veux, Amour crucifié, certes, mais bien vivant et qui porte un fruit d’Espérance et de Résurrection.

Car c’est dans notre faiblesse que se dit le mieux l’Amour dont tu les aimes, dont tu nous aimes.

Seigneur, nous t’en prions, donne-nous des frères sur ce chemin d’humanité-humilité, des frères qui parcourent la même route escarpée, connaissent les mêmes embûches, avancent vers la même lumière, se nourrissent de la même espérance et vivent de la même foi…

Qu’avec eux, ensemble, nous soyons relais vers Toi !

Amen.

Jean Michel Audureau

Diacre, Conseiller Spirituel du groupe Relais Lumière Espérance de Rennes

Télécharger le texte de cette méditation


Extrait du Témoignage d’une sœur de malade psychique

Dieu ne donne pas quelque chose, il nous donne quelqu’un.

Ecouter le témoignage :


Depuis l’adolescence, ma sœur Marie-Thérèse était dans la fragilité de la maladie psychique qui l’a amenée à interrompre ses études. Pendant trois décennies elle a vécu avec notre mère qui a assumé ses troubles avec beaucoup de patience, de dévouement  et d’amour malgré des épisodes très aigus. J’avais conscience des difficultés, mais la distance géographique faisait que je les vivais seulement quelques semaines par an.

Lire la suite...

Prière d’introduction Rencontre Relais Lumière Espérance Paris Ile de France 6 décembre 2014

 

Lorsque, je suis arrivée au bout de ma fatigue

  • Tu es là

Lorsque je suis arrivée au bout de ma solitude

  • Tu es là

Lorsque je suis arrivée au bout de mon péché

  • Tu es là

Tu poses près de moi le morceau de galette

et la gourde d’eau fraîche

et Ton corps et Ton sang

 

Lorsque je suis arrivée au bout du désert

  • Tu m’attends

Lorsque je suis arrivée au bout de la nuit

  • Tu m’attends

Lorsque que je suis arrivée au bout de ma désespérance

  • Tu m’attends

Lorsque je suis arrivée au sommet de la montagne

  • Tu m’attends …

 

Et Tu ouvres mes oreilles

pour me faire percevoir

le murmure de ta présence

au milieu des hommes

 

Djamela

 

Journée régionale de Groupes de Lyon / Savoie le 6 novembre 2011

Photo envoyée par le groupe de Lyon

Echo de la Journée passée à l’Abbaye bénédictine de la Rochette à Belmont-Tramonet en Savoie avec le groupe de Grenoble. 25 personnes dont 3 de Grenoble y ont participé. Le thème était la vigilance d’après l’Evangile du dimanche la parabole des vierges sages et insensées. Le Père Christian Biot, conseiller spirituel du groupe de Lyon a animé spirituellement cette journée.

Cet écho a été écrit par des membres du groupe de Grenoble participant à cette journée

L’espérance….

Pour la petite équipe de Grenoble, l’espérance est un sommet difficilement atteignable, surtout en cette année 2011. Mais au pays, chacun sait que tout sommet s’atteint par paliers !

La petite équipe ne désespère donc pas.

 

Lire la suite...

Où sommes-nous ?

carte google

Recherche